LES MIRACLES SCIENTIFIQUES DE DIEU
DANS LE CORAN

LE MASSAGE CARDIAQUE

Nombreux sont les miracles évoqués dans le Coran prouvant que c'est bien l’œuvre d’Allah. Ceci est révélé dans les versets coraniques à travers les faits scientifiques, les descriptions du passé et les codes mathématiques, dont personne n’avait connaissance à l'époque. En  plus, des faits que l’on était incapable de savoir avec le niveau des connaissances et de la technologie de cette époque-là qui ont également été évoqués dans les versets coraniques avant même que les événements aient lieu. Le fait que certaines découvertes scientifiques atteintes grâce à la technologie des 20ème et 21ème siècles aient été révélées dans le Coran il y a 1400 ans est une preuve évidente que le Coran ne peut être l’œuvre d'un être humain.

L’un des versets pouvant faire allusion à l'avenir est le verset 73 de la sourate al-Baqara :

Et quand vous aviez tué un homme et que chacun de vous cherchait à se disculper ! Mais Allah démasque ce que vous dissimuliez. Nous dîmes donc : "Frappez le tué avec l’une des parties de la vache." Ainsi Allah réssuscite les morts et vous montre les signes (de Sa puissance) afin que vous raisonniez. (Sourate al-Baqara, 72-73)

Parmi les significations du terme arabe biba'diha, traduit comme "avec l’une des parties de la vache" dans le verset en question, on peut citer "quelqu'un ou quelques personnes". Dans ce contexte, le verset peut être une référence au massage cardiaque, frappant la poitrine d'en haut, ce qui permet de relancer le cœur, si ce dernier s'est arrêté de battre. (Allah connaît la vérité). 

La personne à qui le massage est administré a les caractéristiques d'un mort : perte de conscience, arrêt de la respiration ainsi que des battements du cœur. Nos connaissances actuelles nous permettent d’appliquer le massage cardiaque sur une personne dont le cœur s'est arrêté. Cela permettant aux battements et aux fonctions vitales de reprendre leur cours normal. La pression est appliquée au niveau de la cage thoracique à des intervalles de temps spécifiques pendant le massage cardiaque. Ainsi, la contraction rythmique requise pour qu’il puisse continuer à pomper le sang est ainsi fixée. 

Dans ce contexte, l’action pratiquée sur le corps inanimé, visant à le ramener à la vie, est exposée dans ce verset. Il peut faire allusion à la technique de massage cardiaque. Le Coran est l’œuvre d'Allah le Tout-Puissant, Lui Qui a crée toutes les choses du néant, Dont la connaissance infinie enveloppe toutes choses. Chaque verset du Coran contient donc des informations révélées avec la sagesse de notre Seigneur le Tout-Puissant. Dans un verset, Allah fait référence au Coran comme suit :

… Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions ! (Sourate an-Nisa', 82)