LES MIRACLES SCIENTIFIQUES DE DIEU
DANS LE CORAN

L'OLIVE, UNE SOURCE DE BIENFAIT POUR LA SANTE

L'une des nourritures sur laquelle le Coran attire l'attention est l'olive. Des recherches récentes ont indiqué que l'olive est non seulement un aliment délicieux mais il représente aussi une importante source de bienfait pour une bonne santé. En dehors de l'olive en tant que fruit, l'huile qui en est issue est une importante source de nutrition. C'est en ces termes que le Coran souligne l'importance de l'huile extraite de l'olivier :

Dieu est la lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un [récipient de] cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat ; son combustible vient d'un arbre béni : un olivier ni oriental ni occidental dont l'huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Dieu guide vers Sa lumière qui Il veut. Dieu propose aux hommes des paraboles et Dieu est omniscient. (Coran, 24 : 35)

L'expression moubaarakatin zaytounatin dans le verset ci-dessus décrit l'olivier comme étant "abondant, sacré, favorable, fournissant des bienfaits innombrables". L'huile d'olive, à laquelle se réfère le terme zaytouhaa, est l'une des différentes sortes d'huiles les plus recommandées par tous les experts, et notamment pour une bonne santé des artères coronariennes et des artères en général. Ses bienfaits pour la santé peuvent être résumés ainsi :

Bienfaits pour la santé des artères coronariennes et des artères en général

La plupart des acides gras contenus dans l'olive et l'huile d'olive sont mono-insaturés. Les acides gras mono-insaturés ne contiennent pas de cholestérol. Par conséquent, l'huile d'olive n'augmente pas le taux de cholestérol mais au contraire en contrôle le taux. L'huile d'olive contient aussi de l'acide linoléique oméga-6 (AGE : acides gras essentiels), essentiel pour le corps humain. Grâce à cette caractéristique, les organisations liées à la santé (telle que l'Organisation Mondiale pour la Santé) recommandent qu'au moins 30% des acides gras consommés par les populations souffrant très fréquemment de durcissement des artères et de diabète devraient consister en omega-6. Cela souligne encore plus l'importance de l'olive.138

Des études dans ce domaine ont révélé un taux plus bas de LDL (mauvais cholestérol) et un niveau plus élevé d'antioxydants chez les populations consommant 25 millilitres par jour (à peu près deux cuillères à café) d'huile d'olive naturelle pendant une semaine.139 Les antioxydants sont importants car ils neutralisent les substances nocives dans le corps, appelées radicaux libres et préviennent l'altération des cellules. Il a été également établi au travers d'un grand nombre d'études que la consommation d'huile d'olive réduisait le taux de cholestérol et diminuait le risque de maladies cardiaques.140

L'huile d'olive est aussi recommandée pour les patients souffrant de maladies cardiaques et artérielles puisqu'elle réduit le taux de mauvais cholestérol (LDL) dans la circulation sanguine et augmente celui du cholestérol utile pour l'organisme (HDL).141 Dans les pays enregistrant un taux élevé de ces maladies, ce sont généralement les graisses saturées ayant une forte teneur en cholestérol qui sont consommées.

En outre, l'huile d'olive ne perturbe pas le rapport oméga-6-oméga-3. Il est très important que ces deux acides gras soient présents dans le corps à des taux spécifiques parce que le moindre déséquilibre dans ces proportions peut conduire au développement de nombreuses maladies, particulièrement celles affectant le coeur, le système immunitaire et des maladies telles que le cancer.142 Pour toutes ces raisons, beaucoup de personnes jouissent d'une bonne santé grâce à l'huile d'olive. L'American Heart Association suggère que pour réduire le risque d'une maladie cardiaque, un taux élevé de graisses mono-insaturées peut être une alternative à un régime réduisant de 30% la teneur de lipides.143

Prévention du cancer

Une étude, publiée par The Archives of Internal Medicine a montré que les femmes qui consomment une quantité élevée de graisses mono-insaturées ont un risque moins élevé de développer un cancer du sein.144 Une autre étude, effectuée par l'Université de Buffalo, l'Université de l'Etat de New York a prouvé qu'un lipide, la B-sitostérol composant des huiles végétales telles que l'huile d'olive, aide à empêcher la formation de cellules tumorales au niveau de la prostate. Les chercheurs en ont conclu que la B-sitostérol renforce le système de communication interne de la cellule qui donne l'ordre aux cellules de se diviser, et ainsi le développement d'un cancer peut être prévenu avant que la division des cellules n'atteigne un niveau incontrôlable.

Une étude récemment effectuée par l'Université d'Oxford a montré que l'huile d'olive a un effet protecteur contre le cancer des intestins. Les médecins ont découvert que l'huile d'olive réagit avec l'acide gastrique afin d'empêcher le développement d'un cancer des intestins. Au même moment, des chercheurs de cette même université ont réussi à établir que l'huile d'olive réduit le niveau de bile et augmente celui de la DAO (la diamine oxydase), une enzyme intestinale, protégeant ainsi contre la croissance de cellules anormales et par conséquent celle de cellules tumorales.145

Prévention de l'arthrite

Selon les rapports des chercheurs, les personnes qui consomment une grande quantité d'huile d'olive et de légumes cuisinés présenteraient un risque moins élevé de souffrir d'arthrite rhumatoïde, une maladie chronique des articulations.

L'huile d'olive aide au développement des os

Les vitamines E, A, D et K contenues dans l'huile d'olive sont particulièrement importantes car favorisent le développement des os chez l'adulte et l'enfant, et aident au renforcement des os à travers la fixation du calcium. L'huile d'olive est aussi recommandée aux personnes âgées car facilement digérée et via les minéraux qu'elle contient, aide à l'utilisation des vitamines par l'organisme. Elle empêche aussi la perte en calcium en stimulant la minéralisation des os.146 Les os sont le siège de la structure minérale de l'organisme et l'absence d'accumulation minérale dans les os peut entraîner des complications très sérieuses tel le ramollissement des os. L'huile d'olive est, à cet égard, une source de bienfaits pour le squelette.

Prévention du vieillissement

Etant donné que les vitamines contenues dans l'huile d'olive ont un effet de renouvellement sur les cellules, ils sont utilisés aussi dans le traitement des plus âgés, aussi bien que pour nourrir et protéger la peau. Comme les aliments sont transformés en énergie dans nos corps, certaines substances comme les antioxydants se forment. Avec le taux élevé d'antioxydants, l'huile d'olive empêche la survenance de dégâts causés par des substances nocives, renouvelle les cellules et retarde le vieillissement des tissus et des organes. L'huile d'olive est riche aussi en vitamine E, qui supprime les radicaux libres qui détruisent les cellules dans nos corps et provoquent le vieillissement.

Contribue au développement de l'enfant

Grâce à l'acide linoléique (acide gras omega-6) contenu dans les olives et l'huile d'olive, c'est une nourriture très saine pour les nouveaux-nés. Une déficience en acide linoléique conduit à l'émergence d'un retard dans le développement dans la petite enfance et des troubles variés de la peau.147

L'huile d'olive contient des éléments antioxydants qui empêchent les effets destructeurs de substances nocives dans nos corps, et des acides gras d'une grande importance pour la santé humaine. Ils appuient les hormones et aident à la formation de la membrane cellulaire.

L'huile d'olive possède un composé polyinsaturé équilibré à un niveau similaire à celui du lait humain. L'huile d'olive est une source suffisante en acides gras, qui ne peuvent être produits par le corps mais qui sont essentiels pour celui-ci. Ces facteurs font de l'huile d'olive un aliment très important pour les nouveaux-nés.

Etant donné qu'il contribue au développement naturel du cerveau du bébé ainsi que du système nerveux avant et après la naissance, l'huile d'olive est la seule huile recommandée à la mère par les experts. Tout en contenant des taux similaires d'acide linoléique que le lait maternel, lorsque l'huile d'olive est ajoutée à du lait de vache, sans graisse, elle devient une source de nourriture naturelle comme le lait maternel lui-même.148

Réduction de la tension artérielle

Une étude publiée dans le numéro du 27 mars 2000 de Archives of Internal Medicine, a souligné encore une fois, les effets bénéfiques de l'huile d'olive sur l'hypertension. Les médicaments utilisés pour réduire la tension artérielle sont aussi produits à partir de feuilles d'oliviers.

Bienfaits pour les organes internes

Qu'elle soit consommée chaude ou froide, l'huile d'olive protége l'estomac contre des maladies telles les gastrites et les ulcères, en réduisant les acides gastriques.149 En plus de cela, en activant la bile, elle la rend parfaite. Elle régule le débit de la vésicule biliaire et réduit le risque de formation de cailloux dans la bile.150 En outre, grâce au chlorure qu'elle contient, elle aide aussi au bon fonctionnement du foie et ainsi aide le corps à éliminer les déchets des produits. Elle a également un effet bénéfique sur les artères du cerveau.151

A cause de toutes ces caractéristiques, l'huile d'olive a attiré l'attention d'un nombre considérable d'experts ces dernières années.152 Ci-dessous, vous trouverez certains commentaires faits par ces experts.

Jean Carper, une autorité dans le domaine de la santé et de la nutrition, un correspondant de CNN qui a remporté des prix, éditorialiste et auteur de The Food Pharmacy and Food-Your Miracle Medicine:

Une nouvelle étude italienne indique que l'huile d'olive contient des antioxydants… qui combattent les processus aboutissant aux maladies, impliquant la capacité du mauvais cholestérol (LDL) à boucher les artères.

Pat Baird, un diététicien et un nutritionniste :

J'aime la versatilité de l'huile d'olive… plus nous en savons sur elle, et plus nous en apprenons sur sa contribution à la santé humaine.

Le Dr Dimitrios Trichopoulos, Président du Département d'Epidémiologie, de l'Ecole de Santé Publique de l'Université d'Harvard a déclaré ceci :

Les femmes américaines pourraient diminuer de 50% le risque de développer un cancer du sein si elles consommaient plus d'huile d'olive au lieu de graisses saturées.

L'huile d'olive a un effet protecteur contre certains types de tumeurs malignes affectant la prostate, le sein, le colon, les cellules squameuse, et l'oesophage.

Le Dr Peck de l'Ecole de Médecine, de l'Université de Miami :

L'huile d'olive renforce le système immunitaire des souris…

Bruno Berra de l'Institut de Physiologie Générale et de la Chimie Biologique, de l'Université de Milan :

… Les composants polaires mineurs de l'huile d'olive extra vierge augmentent significativement la résistance du LDL à l'oxydation.

A. A. Rivellese, G. Riccardi et M. Mancini de l'Institut de Médecine Interne et des Maladies Métaboliques de l'Université Federico II, Naples :

L'huile d'olive empêche la résistance à l'insuline et assure un meilleur contrôle du taux de glucose dans le sang.

Patrizia Galletti de la Seconde Université de Naples, de la faculté de Médecine et de Chirurgie :

Un régime alimentaire basé sur les polyphénols de l'huile d'olive peut diminuer le risque de maladies à médiation métaboliques réactives à l'oxygène telles que les maladies gastro-intestinales et l'athérosclérose. L'hydroxytyrosol de l'huile d'olive protège les érythrocytes humains contre les dégâts oxydatifs.

Franck Sacks de l'Ecole de Santé Publique d'Harvard :

Une alimentation riche en huile d'olive est plus efficace qu'un régime faible en apports lipidiques afin de contrôler et de traiter l'obésité. De plus, elle maintient la perte de poids sur le long terme.

Comme nous l'avons vu, un grand nombre de scientifiques pensent aujourd'hui qu'une alimentation à base d'huile d'olive est le modèle nutritionnel idéal. On a affirmé sur la base de ces caractéristiques, que les olives et l'huile d'olive devraient être le constituant fondamental d'un programme nutritionnel quotidien. Les bienfaits de l'olivier, soulignés par Dieu dans de nombreux versets du Coran, ont été découverts au fur et à mesure des progrès de la science médicale.

C'est Lui qui, du ciel, a fait descendre de l'eau, qui vous sert de boisson et grâce à laquelle poussent des plantes dont vous nourrissez vos troupeaux. D'elle, Il fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes et aussi toutes sortes de fruits. Voilà bien là une preuve pour des gens qui réfléchissent. (Coran, 16 : 10-11)

138. Scientific Encyclopedia, p. 207.
139. European Journal of Clinical Nutrition, avril 2002, 56 : 114-120.
140. Archives of Internal Medicine 1998, 158 : 1181-1187.
141. Keys A, Menotti A, Karvonen MJ, "The diet and 15-year death rate in the Seven Countries Study", Am J Epidemiol 124 : 903-915 (1986) ; Willett WC, "Diet and coronary heart disease", Monographs in Epidemiology and Biostatistics 15 : 341-379 (1990) ; World Health Organization, "Diet, nutrition, and the prevention of chronic diseases", Report of a WHO Study Group. WHO Technical Report Series 797, Genève 1990.
142. "The importance of the ratio of omega-6/omega-3 essential fatty acids", www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&list_uids=12442909&dopt=Abstract
143. Journal of the American Heart Association, septembre 1999.
144. Archives of Internal Medicine 1998, 158 : 41-45.
145. American Journal of Clinical Nutrition 1999, 70 : 1077-1082.
146. Ibid.
147. Diane H. Morris, PhD., RD., "Importance of Omega-3 Fatty Acids for Adults and Infants", A Health and Nutrition Primer, pp. 28-34.
148. Dr Joseph Mercola, "Infant Formula Fortification Protocol", www.mercola.com/2000/oct/22/infant_formula.htm
149. Muammer Kayahan, "Saglikli Yasam ve Zeytinyagi", Bilim Teknik, avril 1995, p. 48.
150. Ibid.
151. Ibid.
152. The Olive Tree World, www.olivetree.eat-online.net/framehealth.htm